Home » Tout savoir sur la prostate » Quels sont les risques liés à la prostate ?

Quels sont les risques liés à la prostate ?

Un homme averti en vaut deux, nous dit un proverbe. Notre propos est donc bien de vous fournir une information complète sur un maximum de sujets concernant la prostate, ce qui inclut les maladies qui la touchent. Loin de nous l’idée d’être alarmiste, mais plutôt celle d’être informé, prudent, vigilant.
Cette démarche, en accord avec notre philosophie, nous semble être responsable mais elle ne peut s’effectuer, bien évidemment, qu’avec l’aide de votre médecin traitant.

Hypertrophie Bénigne de la Prostate (HBP)

Dans un article, le Professeur Alain Le Duc précise que l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est un processus naturel et bénin qui s’intègre dans le cadre du vieillissement du bas appareil uro-génital. Elle est cependant à prendre très au sérieux car, dans un certain nombre de cas, elle peut devenir une maladie justifiant une prise en charge médicamenteuse, instrumentale ou chirurgicale.

L’HBP touche généralement les hommes de plus de 50 ans. Elle se traduit par une augmentation du volume de la prostate qui appuie sur l’urètre. Cette compression provoque des troubles urinaires (dont l’intensité et la fréquence ne dépendent pas toujours du volume de la prostate) :

  • difficultés à uriner
  • faiblesse du jet urinaire
  • envies d’uriner de plus en plus fréquentes de jour comme de nuit
  • sensation de ne pas vider complètement la vessie

Prostatite

A l’origine de la  prostatite  on trouve une infection  qui évolue selon deux tableaux :

  • la prostatite aigüe, provoquée par une infection bactérienne et qui se manifeste bruyamment par des frissons, une fièvre élevée (39-40°), des mictions fréquentes et douloureuses. Il s’agit d’une urgence urologique du fait d’un risque de septicémie ou de rétention aigüe d’urines, elle  nécessite parfois une brève hospitalisation.
  • La prostatite chronique, inflammation chronique de la prostate. Souvent consécutive à plusieurs poussées de prostatite aiguë, elle accompagne parfois une infection chronique de l’urètre souvent causée par des germes à transmission sexuelle (chlamydiae, mycoplasmes). elle peut aussi s’installer progressivement sans cause retrouvée.

Cancer de la prostate

C’est la première cause de mortalité par cancer chez l’homme devant celui du poumon.